Pont Marchand et Route 148 - Deux projets très attendus cet été

Added: Wed, 06/07/2017 - 11:12pm
Printer-friendly version

Allyson Beauregard

MANSFIELD, FORT-COULONGE, AYLMER – Après plusieurs mois d’attente, les appels d’offres pour deux projets majeurs ont été lancés par le ministère des Transports du Québec : la restauration complète du pont Marchand (pont Rouge) pour la circulation automobile et la reconstruction d’un tronçon de 2,5 km de la route 148, entre les chemins Terry-Fox et Maple près de Gatineau (Aylmer).
Route 148
La reconstruction de cette section de la route 148, qui comprend l’élargissement
de la chaussée et des accotements, la mise à niveau du système de drainage et l’addition d’une section de la Route Verte, a débuté par l’acquisition des terrains nécessaires au projet de 2012 à 2014.  Des travaux de déplacement des poteaux pour l’électricité et les services (Videotron et Bell) avaient débuté en 2015 et se sont continués jusqu’à l’automne dernier.
L’appel d’offres pour les travaux à venir a été lancé au début de mai et
les travaux devraient commencer vers la fin juin, soit environ 6 mois plus tard que le plan initial. Selon le député de Pontiac, André Fortin, ce retard est dû à la grande quantité d’expropriations (73) qui a été nécessaire et aux retards dans le déplacement des poteaux et des lignes de transmission.
Pont Marchand
Le pont Marchand a été fermé aux automobiles et aux piétons depuis trois ans, mais le processus de lancement d’appels d’offres pour sa restauration est enfin en marche. Le premier appel d’offres a pour but d’obtenir des soumissions pour la gérance et la surveillance des travaux : l’entrepreneur devrait être choisi d’ici la
fin juin. Une fois que la compagnie de surveillance est embauchée, l’appel
d’offres pour l’embauche d’un entrepreneur général sera lancé et on s’attend à
ce que les travaux durent environ 18 mois.
La restauration du pont Rouge comprendra le renforcement de sa structure, le remplacement du toit et du revêtement extérieur, le redressement du tablier et un réalignement de la structure pour corriger le déplacement latéral survenu au cours des années.                   (Tr. LT)